12 mai, 2009

je réclame mon point Pétain-Vichy


Qui connait un peu Internet et ses forums, ses débats, ses échanges, connaît forcément le point Godwin.

Le point Godwin c'est le point de non discussion possible dans un échange par l'apport de l'un des interlocuteurs de l'argument massue, l'argument tueur : introduire Hitler ou tout ce qui est en rapport avec lui dans la discussion.

La Loi Godwin attribue un point Godwin à celui qui 'ose' faire cela et gèle ainsi la discussion.

Tiens, par exemple, la sinistre Albanel a reçu un point Godwin lorsqu'elle fit appel à la gestapo pour parler de l'opposition à l'assemblée nationale.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo



Ceci est une règle internationale sur Internet et pourtant en France nous avons encore pire comme 'bassesse d'argumentation', nous avons Pétain et Vichy.

Dès que lon se réfère à eux (Vichy en 1942 bien sûr) la honte et l'opprobre tombent sur le débat de telle sorte quil n'y a plus de débat.

Et bien justement, puisque le débat sur HADOPI à l'assemblée est clos depuis près de deux heures avec le vote de cette loi, je revendique un point Pétain+Vichy sur le sujet et je vais vous expliquer pourquoi.

Que l'on soit pour ou contre le prétendu 'piratage' (en vrai, en informatique 'pirate'r ce n'est pas 'télécharger' ... mais c'est une arme de la communication de droite d'utiliser ce terme inaproprié) donc que l'on soit pour ou contre ne mérite pas d'en appeler à la honte pétainiste ou à l'humiliation vichyssoise.

Que l'on accepte d'être manipulé,ou non, par la communication sarkosienne est le choix de chacun.

Mais nous aurions dû tous nous retrouver sur un fondement de notre 'vivre ensemble', à savoir le respect de la vie privée.

Accepteriez vous que tous vos courriers postaux soient lus par un cabinet de la censure ?

Accepteriez vous que vos conversations privées soit enregistrées et vous soient opposables en Justice ?

Accepteriez-vous de vivre en Chine sous Mao, en Iran, en Birmanie ?

C'est ce que nos députés, qui ne sont pas des rabougris du bulbe, viennent de faire en votant pour l'HADOPI.

La presse n'a pas voulu porter le débat sur ce point de la loi pourtant essentiel, mais une fois la loi votée, que nous dit LeMonde.fr pour expliquer HADOPI à ses lecteurs ?

Extrait :
Le projet prévoit une surveillance étroite de la Toile pour y repérer les " pirates " et la mise en place d'un système de " riposte graduée " : après deux avertissements, le téléchargeur pourra se voir couper temporairement son abonnement à Internet ; la sanction sera prononcée par une nouvelle autorité administrative, la Haute Autorité de protection des droits sur Internet (Hadopi).

Une surveillance étroite de la toile :

cela veut dire concrètement quoi ?

Que les tuyaux dans lesquels vous faisiez passer, ou pas, les films et chansons piratées, ou pas, seront (dans quelques mois) à nos frais surveillés.

Posez vous une seule question de bon sens :

Comment celui qui cherche à tomber sur les prétendus pirates peut il savoir que ce sont des films ou chansons dont on n'a pas payé le droit d'auteur ?

Et bien de façon très simple, selon le dictateur SARKOZY (oui à ce stade de surveillance de la population, Sarkozy mérite cet épithète, je le revendique et je l'assume dussais-je finir ma vie en taule)

la façon très simple pour SARKOZY le dictateur est de regarder tout ce qui passe dans le tuyau nommé Internet.

Et une fois qu'il aura installé cet outil sans aucun contre pouvoir (demandera-t-il l'autorisation à la CNIL pour contrôler tous les français ?) et bien oui, une fois qu'il aura installé cet outil chez les fournisseurs d'accès, expliquez-moi ce qui l'empéchera de surveiller autre chose que vos, nos, téléchargements .

Qu'est-ce qui l'empéchera de chercher sur le Net tous ceux qui le traitent de DICTATEUR par exemple ou bien tout ce que vous pouvez imaginer.

Je prétends que Sarkozy qui n'est pas non plus rabougri du bulbe se moque totalement de tous les arguments affichés par les pro ou anti HADOPI.

Que Hadopi ne soit pas plus viable que DAVDSI il le sait et n'en a cure.

La seule chose importante pour lui de ce projet, et il l'a obtenue, c'est la mise en place de cette surveillance généralisée de l'Internet qui est dans la loi.



Surveillance qui automatiquement permettra aux vrais pirates, aux pédophiles et autres trafiquants de profiter des nouvelles protections que l'Internet a déjà mises au point afin de contourner l'HADOPI. Bonjour le résultat.

Peu importe pour lui, il aura une fois de plus fait honneur à son héros : Vidocq le malfrat devenu chef de la sûreté.

Savez-vous combien de nouveaux fichiers de police ont été créés sous l'ère Sarkozy (depuis 2003), accessoirement combien de nouvelles taxes ?

Oui cet homme a bien un fond de dictateur !

Lorsque l'on crée un cabinet de lecture de la correspondance privée on ne sait pas sur quoi l'on va tomber. Mais une chose est sûre, on n'est plus dans MA France, on est en DICTATURE.

Et si c'est VOTRE France que celle là, j'ai envie de vomir et de pleurer !


Jean Claude WOLF
Qui jure ne plus acheter, dès aujourd'hui, un seul CD, DVD ou une place de cinéma tant que cette loi ne sera pas abrogée.
Vive le spéctacle vivant!


Si vous voulez agir plutôt que subir cette nouvelle loi immonde, lisez par exemple les quelques recettes données sur ce site :

http://linuxmanua.blogspot.com/2009/04/10-antidotes-anti-hadopi.html

J'en retiens deux :
Celle qui conseille de VOTER sans jamais oublier le nom de ceux qui ont voté cette loi et le nom du parti qui l'a imposé
et la numéro neuf qui est un superbe pied de nez à cette Loi.

29 mars, 2009

Une heure pour la planète

Ēteignons nos lumières, allumons nos consciences!


200 villes françaises ont participé à "l'Heure de la terre" en éteignant leurs lumières



A l'instar de plusieurs autres endroits dans le monde, 200 communes françaises ont suivi, samedi, le mot d'ordre des organisateurs de la troisième édition de l'Heure de la terre en éteignant leurs lumières entre 20 h 30 et 21 h 30.

Le geste visait à lancer un message clair aux politiciens relativement à l'accord qui doit remplacer celui de Kyoto.

tout à commencé par l'Australie :




même la chine s'y est mise : (stade olympique)


Quant à Plélo, voici quelques photos prises lors de "l'heure de la terre" :


De nombreux monuments, parmi lesquels la Tour Eiffel, les pyramides de Gizeh, l'Acropole ou l'Empire State Building, participaient à l'opération lancée par le Fonds mondial pour la nature (WWF).





11 décembre, 2008

Républicain ... mais pas trop : )

Toutes les communes de France vont recevoir une affiche pour commémorer la Déclaration universelle des droits de l’homme.
Le sujet est à la mode médiatique en ce moment et nous vaut même quelques croustillantes déclarations au plus haut niveau de l'Etat.

vous pouvez voir le fac similé de cette affiche sur le lien suivant :

http://195.46.214.135/actualites/upAMF/AMF_20081210100613.pdf


une question me vient donc à l'esprit.

Sachant le peu de considérations qu'ont notre édile et son équipe pour l'affichage des principes républicains et sachant que cet affichage n'a rien d'obligatoire, afficheront-ils cette déclaration que l'asssociation des maires de France juge bon de leur envoyer ou bien finira-t-elle en classement vertical ?

les paris sont ouverts :)

08 décembre, 2008

Handicap et fiscalité locale : BRAVO la Bretagne

Si j'en crois l'article cité ci dessous in extenso, la bretagne serait le meilleur élève de la France quant à sa prédisposition à tenir compte du handicap en matière de fiscalité locale.
Bravo la Bretagne.
N'ayant pas trouvé la liste des 31 communes concernées je me demande juste, la mienne (Plélo) est elle dedans ?

voici l'article, source : http://www.maire-info.com/article.asp?param=10622&PARAM2=PLUS

Fiscalité locale

8 Décembre 2008
132 communes ont institué pour 2008 l'abattement spécial en matière de taxe d'habitation en faveur des personnes handicapées ou invalides

Pour l'imposition 2008, 132 communes ont institué l'abattement spécial en matière de taxe d'habitation en faveur des personnes handicapées ou invalides, selon les données publiées (1) par le ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique.
Par région administrative, voici le nombre de communes concernées: Alsace (3), Aquitaine (3), Auvergne (néant), Basse-Normandie (2), Bourgogne (4), Bretagne (31), Centre (8), Champagne-Ardenne (1), Corse (néant), Franche-Comté (3), Guadeloupe (néant), Guyane (néant), Haute-Normandie (6), Île-de-France (20), Languedoc-Roussillon (5), Limousin (néant), Lorraine (5), Martinique (néant), Midi-Pyrénées (4), Nord-Pas-de-Calais (3), Pays de la Loire (10), Picardie (1), Poitou-Charentes (4), Provence-Alpes-Côte d'Azur (4), Réunion (néant), Rhône-Alpes (15).
À compter des impositions établies au titre de 2008, rappelle le ministre, et en application du 3 bis du II de l'article 1411 du Code général des impôts, les conseils municipaux peuvent, par délibération, instituer un abattement spécial à la base de la taxe d'habitation égal à 10% de la valeur locative moyenne des habitations de la commune aux contribuables qui sont titulaires de l'allocation supplémentaire mentionnée à l'article L. 815-24 du Code de la sécurité sociale, ou titulaires de l'allocation aux adultes handicapés mentionnée à l'article L. 821-1 du Code de la sécurité sociale, ou atteints d'une infirmité ou d'une invalidité les empêchant de subvenir par leur travail aux nécessités de l'existence, ou titulaires de la carte d'invalidité mentionnée à l'article L. 241-3 du Code de l'action sociale et des familles, ou qui occupent leur habitation avec des personnes qui remplissent les conditions citées précédemment. Le redevable de la taxe d'habitation doit adresser au centre des impôts dont il dépend une déclaration accompagnée des justificatifs de sa situation ou de l'hébergement de personnes qui remplissent les conditions pour bénéficier du dispositif.

(1) Question écrite n° 05396, publiée dans le JO Sénat du 04/12/2008. Pour accéder au texte intégral de la question et de sa réponse, voir lien ci-dessous.


Liens complémentaires :
http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ080805396&idtable=q206823&_nu=05396&rch=qs&de=20051207&au=20081207&dp=3+ans&radio=dp&aff=sep&tri=da&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn

07 juillet, 2008

Bienvenue à Plélo ! Capitale des Cotes-de-Porcs

Vous aimeriez tant passer vos vacances à Plélo, Capitale des Cotes-de-Porcs !

Mais vous vous demandez à quoi peut bien ressembler Plélo.

Comme on le dit chez les Geeks de tous poils, Google est notre ami (bourrage de crâne assuré)

Et bien, sur ce coup là, le grand frère Google va peut être vous aider à faire votre choix de villégiature.

En effet, Vive le tour de France, View-Street (une des tentacules de la pieuvre) a décidé de filmer toutes les routes du tour de France.

Et devinez quoi, hier il passait du coté de Plélo, le tour de France !

Bon d'accord, sur des routes parallèles à la 'quatre voies' et pas dans le bourg.

Mais vous aurez ici une idée du type de paysage que vous offre plélo après son grand remembrement et le passage de pas mal de bulldozers.

Cliquez sur ce lien, vous allez voir : ça vaut le détour :)

Ce sont des images à 360°, vous pouvez changer d'angle, zoomer ou tourner l'image avec la souris


PS:
à propos du passage du tour de France et de sa retransmission à la télé.

J'avais imaginé d'aller inscrire sur nos belles routes plélotines :

Vous étes à Plélo .
la commune qui REFUSE d'inscrire la devise de la République sur sa mairie.

On va dire que ce n'est que partie remise, si notre maire et le conseil s'obstinent dans leur puéril'attitude !

24 mai, 2008

Patrick et les hooligans

Incident comico-scato-révélateur d'une certaine pénurie locale hier soir en ouverture du conseil municipal. Voir la vidéo sur monconseilmunicipal.fr. 1ere séquence du conseil de Plélo du 23 mai 2008.

Savez vous que le mot "hooligan" viendrait d'un certain Patrick Hooligan, irlandais et ivrogne notoire du XIX siècle ?

Hier soir Patrick Lopin, notre bon maire, aura vu de près trois authentiques exemplaires d'irlandais et leurs mauvaises manières.

Au début du conseil municipal, trois campings-cars s'arrêtent sur le parking de la mairie et, vous n'allez pas le croire ..., vident leurs toilettes sur ce même parking :)

S'en suit une rocambolesque interpellation de deux des dignes compatriotes de Patrick Hooligan par notre shérif-maire aidé de quelque conseiller.

La maréchaussée ayant illico été appelée, elle a pris en charge les irréductibles irlandais.

Disons le tout cru : Dans le genre dégueulasse, ces irlandais là en sont de vrais !

Pour autant, faisant ce qu'ils viennent de faire, il me semble qu'ils posent une vraie question à nos élus et à ceux de la communauté de communes.

Imaginez que vous soyez en camping-car, que vous traversiez notre si charmante et si accueillante communauté de communes.

Où voyez-vous d'installés des panneaux signalant une aire de vidange et remplissage pour camping-cars ?

Où ?

Je réfléchis mais je ne vois pas.

Il y a bien Trémuson mais ce n'est pas dans la CdC que je sache.

Alors, peut être que si vous étiez vous aussi compatriote de Patrick Hooligan, excédé de voir que les communes ne mettent pas ce minimum à votre disposition, vous iriez jusqu'au parking de la mairie pour y déposer votre offrande !

Car ces irlandais eussent pu choisir n'importe quelle bordure de route comme tant de crado-camping-caristes le font. Mais non, ils sont venus en centre bourg et ont choisi le parking de la mairie pour commettre leur méfait.
Est-ce vraiment un hasard ?

Il me semble pourtant que si la commune décidait de créer un espace de vidange pour camping-cars, comme à Trémuson, sur le parking à coté de la mairie proche du point de collecte des plastiques, verres et cartons, par exemple, cela ne devrait pas lui être trop difficile de raccorder une borne au réseau :)

De plus cela apporterait une clientèle pour les commerces locaux, or n'est-ce pas sa volonté de les aider ?

Puissent ces crados-irlandais, non réprésentatifs de leur peuple si accueillant, avoir ouvert les yeux de notre conseil municipal sur ce point.



Dans le même état d'esprit.

Notre maire s'est, encore, plaint des tags qui envahissent les toilettes publiques.

La solution proposée par notre bon conseiller, récemment promu adjoint à la communication, est de fermer les toilettes à clé du coucher du soleil à potron minet.

Sûr que dans ce cas, il ne faudra pas s'étonner de retrouver odeurs pestilentielles et autres cadeaux de dame nature à la porte.

Certaines communes on choisi d'offrir aux tagueurs des surfaces réservées à cet effet.

C'est un choix ! celui de l'intelligence ... mais est ce le plus facile ?

19 mai, 2008

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage

C'est vers 1982, au siècle dernier donc, lors d'une folle et très courte période de notre histoire de France où Démocratie et liberté d'expression se retrouvaient dans la légalisation des radios libres et autres promesses tenues de la bande à François Mitterand ( Mauroy, Badinter ... ) que naquit la Loi obligeant les communes à mettre à disposition des panneaux d'expression libre.

Ce vent de folie ne dura pas, mais la loi ne fut pas abbrogée.

Avec ce qu'est capable de nous concocter le gouvernement actuel, je ne jurerais pas que ça dure encore longtemps.

N'empêche, depuis 1982 la commune de Plélo a l'obligation de fournir des panneaux d'expression libre et ne le fait pas.

J'ai écrit le 15 février à la préfecture pour lui demander si cette loi était toujours en vigueur et sa réponse reçue ce jour, 3 mois plus tard, est sans équivoque.

Oui la loi doit s'appliquer à Plélo et la préfecture se charge de le rappeler à la mairie.

à suivre donc ...

13 mai, 2008

Une aire de co-voiturage : la mauvaise idée du jour

Autant le dire tout de suite, si par extraordinaire je me mettais à avoir une idée et à la suggérer à notre bien bonne municipalité, cette idée ne pourrait être que 'mauvaise' puisqu'elle vient de moi.

Ceci explique le titre de cette nouvelle série que je te soumets, ô hypocrite lecteur, comme l'a si bien dit Baudelaire dans le plus sublime de tous ses poèmes (à mon goût).

En plus, mon idée du jour, elle a un petit relan écolo ... c'est vous dire comme elle doit être nulle :)

Allons y.

Vous avez déjà pris la quatre voies et sa sortie (bien?) nommée "la braguette" ?
vous avez remarqué l'emplacement de l'ancienne sortie qui reste une partie de route délaissée ?

Pourquoi ne pas faire de cet endroit un espace de stationnement pour co-voiturage ?

Imagine-t-on qu'à Plélo il puisse y avoir des gens, seuls, chaque matin dans leur voiture à faire exactement le même trajet (Plélo St-Brieuc ou Plélo-Guingamp ou autre) et refaire la même chose en sens inverse le soir ?

SI oui (et bien sûr que oui) pourquoi la commune ne rendrait-elle pas service à ses administrés et à la planète en proposant une aire de co-voiturage, même petite ?

Ok, ok, le technicien me répond déjà que cette surface n'appartient pas à la commune ...bien vu.

Sauf que la commune est (ou va devenir avec le PLU) propriétaire d'énormément d'espace en bordure de quatre voies.

Par exemple de l'autre coté. Vous savez sur le super rond-point construit en devers pour que les camions un peu trop rapides se renversent.

Je rajouterais même une suggestion ...
tant qu'à faire une (petite) aire de covoiturage à Plélo au bord de la quatre voies, pourquoi pas pousser le bouchon écolo un peu plus loin et ne pas la goudronner et y mettre des éclairages autonomes (éolien, solaire).

Mais là, je ne rève plus, à leurs yeux, je délire :)

Quant à toi, ô lecteur :) n'hésite pas à dire ce que tu en penses dans les commentaires de ce papier.


Post-scriptum

à propos d'écologie. Vous vous souvenez du nom de l'ancien maire de Boquého ?
Celui qui est le seul à faire semblant de croire qu'il aurait perdu les élections parce qu'il aurait été incompris sur son projet de quartier bio-climatique.

Et bien cet ex édile, après avoir largement boudé et mal encaissé le knock-out reçu, ressort du bois pour défendre son ex projet.

Sur ce coup là (et seulement celui là) ce n'est pas moi qui vais lui donner tort :)

Au contraire , je lui fais même un ptit coup de pub en vous donnant l'adresse de son blog : cliquez ici

30 avril, 2008

De la servilité ordinaire

J'ai été assez amusé ces derniers temps de l'attitude de nos deux correspondants de presse locaux prénomés Pascale pour Ouest-France et Alain pour l'écho-de-l'Armor-et-de-l'Argoat.

Ces deux là, un an plus tôt faisaient leurs gros titres et même les affiches dans la rue du vidéaste amateur (moi) ou perturbateur (moi aussi) qui avait le culot dérangeant de vouloir filmer le conseil municipal de Plélo.

Autant ils stigmatisaient mon attitude quasi 'inadmissible', autant ils ne disaient pas le moindre mot de l'attitude illégale et parfaitement déplacée du maire de Plélo à mon égard.

Bon, on va dire, comme le prétend Alain que je n'ai pas su lire entre les lignes ce qui n'y était pas écrit.

En tout cas, ce qui ne fut jamais écrit de leur part à tous les deux, Pascale et Alain, c'est le fait que lors du premier conseil intercommunautaire de Châtelaudren - Plouagat au début du mois d'avril 2008, j'y ai filmé sans la moindre anicroche ou réflexion de la part des élus (qui un an plus tard savaient enfin qu'il était illégal de l'interdire) l'intégralité de ce conseil, en leur présence à eux deux, Alain et Pascale, puisque j'étais placé à environ 2,50 mètres à coté d'eux :)

Non, là, pas un petit mot dans leur compte rendu.

Pourtant il s'agissait bien d'une réelle nouveauté.

Mieux ! C'était l'épilogue de la belle série qu'ils nous avaient servi un an plus tôt.

Mais là, pas d'opposition (illégale) des élus alors l'information ne méritait ni gros titre, ni manchette, ni même un entre-filet !

Et dire que certains portent le discrédit sur la profession de journaliste au regard de son attitude envers Nicolas S (voir la conférence du 8 janvier).

Moi j'affirme qu'il n'est pas besoin d'avoir une carte de journaliste, celle de correspondant local de presse sur le secteur suffit bien pour être labéllisé 'la voix de son maître'.

Bien sûr, chaque correspondant est libre d'écrire ou de ne pas écrire ce qu'il veut. Mais chacun aura compris, sauf Pascale et Alain semble t il, qu'une telle différence de traitement d'un même événement ne relève pas à proprement parler de l'honnêteté intellectuelle.

S'agit-il de simple couardise ordinaire ?

30 mars, 2008

petit abrégé à l'attention de nos nouveaux élus

Manifestement l'autre soir, vous ne manifestiez pas un enthousiasme débordant lors du déroulement du conseil.

Puisque personne ne vous avait prévenu de la façon dont se passent les conseils à Plélo, je vais me fendre d'un petit abrégé de ce qu'il vous faut absolument savoir pour suivre un conseil municipal Plélotin.

D'abord et avant tout, oubliez cette facheuse et démocratique idée que vous auriez pu avoir de vouloir comprendre avant de voter.

S'il avait fallu comprendre tout ce quel'on vote, il n'y aurait pas souvent de votes :)

Ensuite souvenez-vous que le maitre de cérémonie est un ex 'canalisateur'.

Il fut même en son temps Président des canalisateurs du département.

Regardez comme son visage s'illumine, sa parole devient fluide dès qu'il est question de tuyaux et de tranchées.

Accessoirement tout ce qui peut concerner les tracto-pelles et les bulldozers ne lui est pas non plus étranger et tire ses zygomatiques vers le haut.

Qu'est-ce à dire pour vous ?

Et bien que selon notre maire, un bon conseiller est un conseiller qui a bien assimilé ses leçons de canalisation.

Commencez par la lecture de :
Dtu 60.31 Canalisations en Chlorure de Polyvinyle Non Plastifie : Eau Froide avec Pression (Broché)

interro orale au prochain conseil

Ensuite on abordera la question des accessoires, des types de branchements et autres installations gravitaires ou semi gravitaires.

ayez donc sur votre table de chevet le
Catalogue de tuyaux en fonte et accessoires
de canalisations d'eau et de gaz.
de Pont-a-Mousson

si vous voulez vraiment fayoter, le maire et son premier adjoint , alors lancez vous dans l'étude des différents formats de cailloux à enrobés.

Sachez reconnaître la grélure de zéro trente parmi toute les autres et apprenez immédiatement ce qu'est le "point à temps" (même si vos oreilles entendent pointatan)


N'ayez pas d'inquiétudes, vous en serez tellement rabachés d'ici six ans que non seulement vous comprendrez, mais vous aimerez !

Ou alors comme certain(e)s de vos ainé(e)s vous vous enfuirez de la prochaine liste de Patrick Lopin.

Par contre pour tout ce qui concerne le véritable bien-être de vos concitoyens ... oubliez vos réveries de jeunes élu(e)s et laissez cela aux autres communes.

au fait, parmi toutes les attributions parfois ronflantes des nos six adjoints, avez-vous compris lequel d'entre eux avait à s'occuper du bien être des personnes âgées et des projets que cette catégorie d'électeurs auraient de spécifique ?
Ne cherchez pas !
Aucun.

Il y a des adjoints pour tout ou presque mais PAS pour les personnes âgées.

Normal il n'y a aucun projet réel pour elles !

Votez puis circulez ... mais pas dans le bourg, rien n'y est fait pour vous !


suite des exercices de nouvel élu Plélotin :

PVC = Poly Vynil Chloride

GB = Grave bitume

BB = béton bitumineux

BBSG = Béton bitumineux semi grenu

BBME = béton bitumineux à module élevé


une autre fois on parlera du mot à double sens :
S U B V E N T I O N S


en effet suivant que Plélo court après pour en recevoir ou doive en donner il n'a pas du tout la même connotation :)

Yves-Jean Le Coqû est conseiller communautaire

Et bien oui, notre Patrick de maire, a bien renvoyé l'ascenceur à son opposant préféré, Yves-Jean Le Coqû.
Il faut dire que tout était ficelé d'avance.
Réunion au niveau de la CdC pour compter et recompter et se rendre compte que le roi René est assuré de retrouver son siège, même en la jouant grand seigneur à Plélo et en n'ayant que 5 sièges sur 6 du coté du maire.
C'était tellement ficelé d'avance que les bulletins de vote étaient pré imprimés, comme dit dans mon précédent article.

Faut dire que ça, ça me trou le ... !
Organiser une élection à bulletins secrets préremplis :)

Concernant le renvoi d'ascenceur de Patrick Lopin à son opposant qui l'a élu comme maire, je me pose juste une question : qui est le chat et qui est la souris ?

vous pourrez voir les images de cette pseudo élection sur

http://www.monconseilmunicipal.fr

dès que madame Alice voudra bien me rendre un débit d'upload à hauteur de ses promesses.

il est l'or, monseignor !